dimanche 28 novembre 2010

Oncle Boonmee, affichette japonaise

Hachioji, Musée Yumebi...


=> expo Mizuki. (depuis vendredi)

Mizuki qui a vraiment la côte en ce moment, surtout depuis le succès du drama "gegege no nyobo" tiré des mémoires de son épouse. La nouvelle série Hakaba Kitaro vaut vraiment le coup, au passage.

Le site du musée ici

dimanche 14 novembre 2010

Vingt-huit et demi




En passant au vidéo club de la shotengai d'Asagaya, je tombe par hasard sur cette pochette de ce qui semble être une adaptation du manga Tetsujin 28 par Mamoru Oshii, le réalisateur de Ghost in the Shell et d'Avalon. "J'avais raté ça!", me dis-je, et vu que le 4e de couv' affiche une durée de 70 mn pour le film, je l'emprunte fissa. (On se réservera Tetsuo 3, remarqué au même moment et dont j'ignorais plus ou moins l'existence aussi, pour une prochaine fois).
Et donc ce 28 1/2 Mousou no Daijin inséré dans le lecteur dvd, je dois me rendre à l'évidence. Ce n'est pas du tout le film de SF que j'attendais, mais un documentaire tourné par Oshii sur une pièce de théâtre/ comédie musicale qu'il a mise en scène, pénétrée ici et là par la fiction sous la forme d'une photographe au look très Oshii-esque errant sur le plateau de tournage. Le docu semble lui-aussi s'écarter de la représentation crue du réel, certains passages étant clairement joués, notamment une hilarante succession d'interviews de célébrités après la première du spectacle (Takashi Miike, Kenji Kawai et autres acteurs) assassinant la pièce à coup de "Il a encore trouvé le moyen de mettre son chien!" et autres "on dirait qu'Oshii s'est surtout intéressé au robot géant et a oublié de faire une pièce autour".
Bon j'ai un peu regardé ça rapidement, à revoir avec des sous-titres...

mardi 9 novembre 2010

Galaxy Express !

( pour l'instant, il ne va qu'à Ikebukuro...)

Seibu Ikebukuro Line par Leiji Matsumoto:




mardi 2 novembre 2010

Vintage delices


Ce blog

Bientôt sur vos écrans !

(ou depuis peu)


Anpo, l'art, la guerre et les bases américaines au Japon.

Tama no eiga, sur le plus grand groupe de psych pop surréaliste rurale du Japon des 80s.

Ishii Teruo Eiga Tamashii, docu sur le réalisateur culte de Gensenkan Shujin

Caterpillar de Wakamatsu, pour accompagner la sortie du manga de Maruo chez Lézard Noir !

Et une adaptation de Leiji Matsumoto, Space Battleship Yamato


Et en cherchant le Wakamatsu, je suis tombé sur ce court de SHojin FUkui (964 PInocchio, Rubber's Lover)

plus tsukamotesque qu'un tsukamoto...


(bon j'ai encore un problème avec l'intégration des vidéos, dirait-on...)